Tag Archives: Grand hotel Cabourg

Brunch du Grand Hôtel : le meilleur repas de la terre entière !

Le meilleur repas de la terre entière !
Ici c’est dimanche, comme la messe, il y a brunch. Tout le monde le sait dans la région. C’est un incontournable, une institution et une tradition. Je suppose que tous les normands, ou pas d’ailleurs, viennent festoyer ou trouvent une bonne raison pour venir y fêter tout et pour n’importe quel prétexte. Nous on célèbre un anniversaire, mais ça nous arrive de venir pour fêter la vie. Tout absolument tout est un régal, rien n’est laissé au hasard tout frise la perfection, la recherche de l’excellence. Ils se sont tous donnés beaucoup de mal pour que ce moment dominical soit un moment de bonheur. Et c’est réussi. Buffet de fruits de mer avec huîtres, bulots, crevettes roses et grises, crabes, palourdes et praires… vinaigrette et mayonnaise maison. Ustensiles et rince doigts à disposition. Table d’entrée, salades diverses et classiques, saumon et charcuterie, crème fraîche en chantilly, blinis minis. Puis les plats…. Puff les plats. Gigot, blanquette de veau, canette, dorade au fenouil, légumes de saison, purée de pommes de terre maison, mousseline de céleri rave houlala non mais alors ça c’est un délice. Une sauce beurre blanc humm une tuerie. Et puis c’est le dessert, bon là il faut ralentir. Tout va pas rentrer. Qu’à cela ne tienne, buvons ! Un demi blanc de Bordeaux, et un demi de rouge aussi. Les deux sont parfaits. C’est compris dans le prix après tout. Donc le dessert du jour était une omelette norvégienne, vanille framboise, meringue française, faite exprès pour nous, enfin pour les autres aussi. Mais nous on en a bien profité. On a discrètement soufflé la bougie. Même le pianiste à jouer la chanson. Tarte au citron en mignardise faite du jour (les qualificatifs ou et le vocabulaire me manquent) un régal, chou à la crème salade d’ananas, île flottante, éclair au chocolat, mille feuilles, tartelette à la mangue… Bon, on aurait pu prendre le fromage de Normandie, mais nous on a choisi les desserts. Du monde entier, c’est le meilleur endroit pour déjeuner. On ne se sent jamais aussi chouchouté et ici ça a commencé ce matin. Quand on mange ici on le sait, les cuistots de ce restaurant nous aiment et je les en remercie chaleureusement. Moi aussi, parce qu ils font de chaque moment passé ici, un instant inoubliable à tout jamais. Alors c’est 75 euros par personne, compte tenu de la qualité, ce n’est pas excessif. N’allez plus ailleurs, faites des économies pour venir vous régaler ici. Vous ne le regretterez pas. Ha n’oubliez pas de demander une vue mer. Et vous verrez vous serez heureux !

Le Balbec Restaurant du Grand Hôtel. Cabourg

 

 

 

 

 

Leave a Comment

Filed under Restos testés

Se payer le bonheur !

Restaurant du Grand hôtel à Cabourg. Face à la Manche. N’y voyez là rien de turquoise plutôt une palette de pastels.Tout le glamour normand est là.
Pas de menu affiché, tout est à volonté, on le sait c’est un rituel. Dix assortiments d’entrées, crustacés compris, six plats chauds, une dizaine de desserts et autant de fromages. Une musique classique distrayante jouée par le pianiste des lieux enrobe le tout.
Ici, on ne propose que des produits de saisons. On va se régaler, c’est sûr mais avec quoi ?
Ce suspens gourmand est un ravissement incommensurable. Car à chaque fois, on emporte en souvenir un plaisir culinaire. La purée de carotte à la clémentine. Une jardinière de légumes cueillis du jour. Et puis le jésuite, un triangle de pâte feuilletée fourré à la frangipane saupoudré de sucre glace, tout frais du jour. La Grand-Mère en a repris trois fois ! Elle soutient que non… Encore aujourd’hui.
Parce que c’est ça le buffet du dimanche, une multitude de saveurs, de fraîcheurs, de bons goûts. Du salé au sucré, on n’y résiste pas, on fond, on cède à la tentation, on se glisse dans le péché de la gourmandise avec délectation, on se soumet au bonheur gastronomique. On en prend et en reprend, on s’arrête un peu, histoire de faire durer le plaisir, et avec l’espoir de pouvoir en manger encore, mais on finit par regretter de ne pas avoir l’estomac à la hauteur de notre gourmandise.
Salade de pommes de terre aux harengs, avocats aux crevettes, brochettes de tomates-mozarella, saumon fumé, fruits de mer, mayonnaise-maison, crudités, coulibiac de saumon, gigot, veau à la sauce pays d’auge, potatoes, légumes verts (pois, petits pois, brocolis, haricots verts), carottes au cumin, risotto, livarot, pont-l’évêque, reblochon, chèvre, tarte au citron, teurgoule, ananas frais à la menthe, éclair au caramel, paris-brest, œufs à la neige, madeleine…
Cette fois, dans mon souvenir, ce n’est pas fait exprès ! Mais il restera une madeleine (certainement un clin d’œil de Marcel). Oui, je sais c’est facile, une madeleine à Cabourg au pays de Proust. Finement saupoudrée de glace, savoureuse et divine, sucrée chaleureusement et fondante simplement.
La mer, face à nous, le sait et elle nous nargue. Elle sait que le bonheur est là, comme une évidence. Elle l’a toujours su. Aussi sûre qu’elle sera toujours là, aussi sûre que nous reviendrons l’année prochaine se payer le bonheur !
140 à 150 couverts, le « grand buffet en musique » à 65 € tous les dimanches et jours fériés de 12h30 à 14h00 tout au long de l’année (vin blanc et rouge, eau plate ou gazeuse, sodas à discrétion). Christophe Hamonou le chef cuisinier officie depuis décembre 2011. En 2012, le Grand hôtel a récolté une 5ème étoile.

1 Comment

Filed under Restos testés