Allez-y pour revenir à l’essentiel !

 

Nous sommes avec des américains, le restaurant au 98 rue Lepic est le lieu idéal pour concilier à la fois un apprentissage de notre culture culinaire française et un lieu touristique incontournable de Paris. Il est à l’écart des pièges à touristes. Ici, on rentre à la maison en quelque sorte. Un gentil monsieur nous accueille et nous explique ce qu’il va se passer ici. Un peu comme un hôte qui reçoit ses amis chers (c’est nous !). Et ses conseils sont précieux. On partage 2 entrées, le foie gras est d’oie (33 euros), ce qui est rare, nous explique-t-il et des œufs mimosas. Puis, on nous propose de prendre une volaille de Bresse qui a fini de cuire. Très bonne idée ; on achète pour 110 euros le volatile en entier, servi avec des légumes de saison, 2 cornets de frites, salade verte et même des pâtes, à nous 5 (3 adultes, 2 enfants), c’est parfait. Arrivent les entrées, je ne sais pas comment c’est possible mais le foie gras a cuit en croûte (comme la galantine), c’est très très bon. Je comprends désormais la différence entre foie gras de canard et d’oie. Ensuite, on nous présente notre poulet sur un plateau et il part se préparer en cuisine (pas de corvée de découpage…, les messieurs comprendront). Sa peau est craquante, sa saveur délicate. C’est évident, c’est comme ça qu’on se doit d’apprécier une volaille. Un vrai bonheur.
Nous poursuivons avec les desserts. Je dois vous confier que j’ai un énorme regret, j’ai pris une glace meringuée, c’est pas qu’elle était mauvaise, non, non mais j’ai goûté l’île flottante de mon voisin de mari. Et alors-là, la terre s’arrête de tourner. Je n’en ai jamais mangé d’aussi délicieuse. Il est impératif de choisir ce dessert, spécialité de la maison. La crème est onctueuse, le blanc d’œuf léger. UNE TUERIE ! Le chef du resto a reçu une distinction pour ce dessert ; il figure dans le top 10 des meilleurs plats répertoriés par le New York Times en 2016 ! ça ne m’étonne pas. En résumé, tout ce qu’on mange ici a été choisi et sélectionné au meilleur de sa qualité. A 5, nous en avons eu pour 272 euros boisson comprise, dont une délicieuse bouteille de rouge de Bresse. C’est une somme, mais ça vaut le coût et le coup ! Et laissera un souvenir impérissable à nos visiteurs.

Le CoqRico

Leave a Comment

Filed under Restos testés

AMINA : un petit coin d’Italie Parisien

Un petit coin d’Italie parisien
Les jeunes hommes en tablier noir à l’accueil font bel effet. La pizza grillée est délicieuse. Un serveur nous conseille le vin et sera attentif tout au long du repas. Un vrai plaisir. Déçue qu’il n y ait pas de coupe de glace chantilly. Le tiramisu m’a consolée immédiatement. Servi dans une tasse, il est recouvert d’une crème absolument adorable qui m’aime très fort. Et bien moi aussi. Un vrai régal. Y revenir pour refaire tout pareil !

Amina 78 rue du Cherche Midi, Paris 6ème

Leave a Comment

Filed under Restos testés

Brunch du Grand Hôtel : le meilleur repas de la terre entière !

Le meilleur repas de la terre entière !
Ici c’est dimanche, comme la messe, il y a brunch. Tout le monde le sait dans la région. C’est un incontournable, une institution et une tradition. Je suppose que tous les normands, ou pas d’ailleurs, viennent festoyer ou trouvent une bonne raison pour venir y fêter tout et pour n’importe quel prétexte. Nous on célèbre un anniversaire, mais ça nous arrive de venir pour fêter la vie. Tout absolument tout est un régal, rien n’est laissé au hasard tout frise la perfection, la recherche de l’excellence. Ils se sont tous donnés beaucoup de mal pour que ce moment dominical soit un moment de bonheur. Et c’est réussi. Buffet de fruits de mer avec huîtres, bulots, crevettes roses et grises, crabes, palourdes et praires… vinaigrette et mayonnaise maison. Ustensiles et rince doigts à disposition. Table d’entrée, salades diverses et classiques, saumon et charcuterie, crème fraîche en chantilly, blinis minis. Puis les plats…. Puff les plats. Gigot, blanquette de veau, canette, dorade au fenouil, légumes de saison, purée de pommes de terre maison, mousseline de céleri rave houlala non mais alors ça c’est un délice. Une sauce beurre blanc humm une tuerie. Et puis c’est le dessert, bon là il faut ralentir. Tout va pas rentrer. Qu’à cela ne tienne, buvons ! Un demi blanc de Bordeaux, et un demi de rouge aussi. Les deux sont parfaits. C’est compris dans le prix après tout. Donc le dessert du jour était une omelette norvégienne, vanille framboise, meringue française, faite exprès pour nous, enfin pour les autres aussi. Mais nous on en a bien profité. On a discrètement soufflé la bougie. Même le pianiste à jouer la chanson. Tarte au citron en mignardise faite du jour (les qualificatifs ou et le vocabulaire me manquent) un régal, chou à la crème salade d’ananas, île flottante, éclair au chocolat, mille feuilles, tartelette à la mangue… Bon, on aurait pu prendre le fromage de Normandie, mais nous on a choisi les desserts. Du monde entier, c’est le meilleur endroit pour déjeuner. On ne se sent jamais aussi chouchouté et ici ça a commencé ce matin. Quand on mange ici on le sait, les cuistots de ce restaurant nous aiment et je les en remercie chaleureusement. Moi aussi, parce qu ils font de chaque moment passé ici, un instant inoubliable à tout jamais. Alors c’est 75 euros par personne, compte tenu de la qualité, ce n’est pas excessif. N’allez plus ailleurs, faites des économies pour venir vous régaler ici. Vous ne le regretterez pas. Ha n’oubliez pas de demander une vue mer. Et vous verrez vous serez heureux !

Le Balbec Restaurant du Grand Hôtel. Cabourg

 

 

 

 

 

Leave a Comment

Filed under Restos testés